Chambre sociale, le 5 octobre 2016. De même que le salarié subissait nécessairement un préjudice en raison de la stipulation d’une clause de non-concurrence nulle, il est dès lors tout à fait logique que la Cour abandonne aujourd’hui la présomption de préjudice s’agissant du gérant non salarié de succursale.